Frelons asiatiques

La région la plus touchée est l’Aquitaine, et tout le sud de la France, mais aucune région n’est épargnée même pas le nord de la Loire. Cela va en s’empirant d’année en année jusqu’en Belgique et Hollande.
En étudiant le cycle de vie de ce frelon, on s’aperçoit que nous pouvons agir très utilement et individuellement contre ce fléau. En effet, les nids construits dans l’année se vident de leurs habitants en hiver car l’ensemble des ouvrières et des mâles ne passent pas l’hiver et meurent.
Seule les reines et jeunes reines se camouflent dans les arbres creux, sous des tas de feuilles, dans des trous de murs, etc. pour en ressortir courant février et commencer à s’alimenter. C’est à ce moment que nous pouvons agir.
A la date de mi-septembre, il semblerait que l’élevage des jeunes reines pour l’année suivante soit en cours mais cela reste à confirmer.

Frelon asiatique comparé à un frelon européen

Pour que l’action soit efficace il faut agir avant l’essaimage, c’est-à-dire avant que les reines et les mâles ne quittent le nid à la fin de l’été. Par conséquent il est conseillé de détruire le nid avant septembre. Supprimer un nid en hiver est inutile car c’est un nid déserté.

En disposant des pièges dans nos jardins ou sur nos balcons en ville pour attraper ces futures fondatrices de nids : 1 reine = 2 000 à 3 000 individus.
Pour fabriquer ces pièges, il suffit de récupérer des bouteilles d’eau minérale en plastique, de découper le tiers supérieur et de le retourner dans la partie basse ; puis verser à l’intérieur 10 centimètres d’un mélange de bière brune, de vin blanc (pour repousser les abeilles), et de sirop de cassis.

Il y a deux période propices pour piéger les reines :
- en mars, avril et mai, elles circulent pour se nourrir et pour démarrer seules leur nid. Mettre une très forte quantité de pièges aux abords des points d’eau qui sont abrités des vents dominants (l’idéal, serait de repérer les nids au printemps avant que les arbres aient mis leurs feuilles).
- en septembre et octobre, les futures fondatrices commencent à faire le plein de nourriture avant de se mettre à l’abri durant tout l’hiver.

Mais attention ! Les captures doivent être faites dans des pièges étanches, il ne faut pas que la phéromone soit polluée par les doigts où détruite par l’humidité c’est primordial car la phéromone du frelon est un bien meilleur appât que ce mélange cité plus haut. Ces cadavres attirent leurs congénères.


La poule : l’arme d’un apiculteur contre le frelon asiatique.

Au Pays basque, un apiculteur a trouvé une solution bien plus naturelle que le dioxyde de soufre pour défendre ses ruches contre cet insecte, grand prédateur des abeilles.
Lire aussi "La poule noire de Janzé dézingue les frelons asiatiques !"

Une plante tueuse de frelons asiatiques découverte à Nantes.

Le Jardin des plantes de Nantes a découvert que la plante carnivore "Sarracenia" piège les frelons asiatiques mais pas les abeilles ni les guêpes

 


 

Pour la destruction de nids de frelons asiatiques, c’est au prestataire de destruction qu’il convient de régler directement la facture (FGDON). Au préalable, le référent pour la commune devra vérifier la faisabilité de la destruction (accès, absence de ligne électrique, éloignement d’un plan d’eau, etc.) et la mise en place d’un périmètre de sécurité.

  • Sur le domaine public, la facture sera adressée à la commune.
  • Sur le domaine privé, le prestataire devra émettre 2 factures car Vitré Communauté prendra en charge la moitié du coût et la seconde moitié de la facture sera à la charge de la commune (décision prise par le Conseil municipal en date du 1er septembre 2015).

Navigation

Météo

Moutiers, 35, France

Brèves Toutes les brèves

  • Classe bilingue à La Guerche

    Il est prévu l’ouverture d’une classe bilingue franco-bretonne à l’école publique Sonia-Delaunay, en (...)